Le Conseil met en danger les dispositions de Right2Water - Nécessité urgente de se mobiliser

(20 June 2018) Lundi prochain, le 25 juin, le Conseil de l'Union européenne discutera pour la première fois de l'initiative citoyenne européenne Right2water, à la suite de 5 années de campagne et de mobilisation et après avoir recueilli près de 2 millions de signatures.

La Commission européenne a partiellement répondu à nos demandes dans la proposition de directive sur l'eau potable. C'est une excellente nouvelle.

L'article 13 prévoit deux obligations principales :

Premièrement, une obligation pour les États membres d'améliorer l'accès à l'eau potable et de promouvoir l'utilisation de l'eau potable par le biais d'un certain nombre de mesures, dont certaines sont incluses dans l'article (évaluer la proportion de personnes n'ayant pas accès à l'eau potable, les informer des possibilités de raccordement, encourager l'utilisation de l'eau du robinet dans les bâtiments publics et les restaurants, veiller à ce que l'eau du robinet soit accessible gratuitement dans la plupart des villes, etc.

Deuxièmement, l'obligation pour les États membres de prendre toutes les mesures nécessaires pour garantir l'accès à l'eau potable aux groupes vulnérables et marginalisés. Lorsque ces groupes n'ont pas accès à l'eau destinée à la consommation humaine au sens de la présente directive, les États membres devraient les informer rapidement de la qualité de l'eau dont ils disposent et leur donner les conseils nécessaires en matière de santé.

Nous craignons que les États membres veuillent supprimer les éléments positifs introduits par la Commission européenne, en particulier dans l'article 13. Nous vous demandons de contacter votre ministre pour vous assurer que la voix des citoyens soit entendue lundi prochain.

Veuillez donc leur écrire (voir courriel ci-dessous) avec le message suivant :

"La Commission européenne a récemment présenté sa proposition de refonte de la directive sur l'eau potable ; elle tient compte des demandes des quelque 1,9 million de citoyens européens qui ont apporté leur soutien à la toute première ICE aboutie, qui a demandé la reconnaissance du droit à l'eau dans l'UE sur la base de la résolution 2010 de l'ONU. La refonte de la directive est à l'ordre du jour du Conseil Environnement du 25 juin. Nous vous demandons instamment de soutenir la proposition de la Commission européenne, en particulier les dispositions de l'article 13. Nous vous demandons d'encourager les autres membres du Conseil à reconnaître formellement le droit humain à l'eau. Le prochain débat au Conseil de l'environnement est important. C'est la première fois que les États membres ont l'occasion de débattre de la demande de près de 1,9 million de citoyens de l'UE pour le droit humain à l'eau. L'eau est un droit humain ! L'Europe doit enfin le reconnaître !"

 Envoyez ce message à votre ministre :

- France : Nicolas Hulot 

- Belgique : Marie-Christine Marghem

- Luxembourg : Carole Dieschbourg

Nous vous remercions pour votre aide